Yves THRÉARD

Yves THRÉARD, éditorialiste et directeur-adjoint de la Rédaction du Figaro depuis l’an 2000, est licencié en droit et titulaire d’un DEA en lettres. Sa carrière de journaliste démarre en province, au Dauphiné Libéré, au début des années 80. Il part ensuite en Afrique de l’Est où il couvre l’actualité de tous les pays de la région. À son retour en France, il fait courir sa plume dans les colonnes de plusieurs titres avant de prendre la direction de la rédaction de France-Soir, dont il est nommé directeur général adjoint de 1997 à 1999. Il enseigne les politiques éditoriales à Sciences Po Paris et intervient régulièrement dans plusieurs émissions.

 

Michel PICON

Michel PICON est président de l’UNAPL depuis février 2019 et deuxième vice-président de l’U2. Il est agent général d’assurance au Grau du Roi dans le Gard. L’agence qu’il a créée en 1979, emploie aujourd’hui 14 collaborateurs salariés. Il s’est investi dans la vie locale où il a été élu à différents mandats de 1989 à 2007. Ancien président du syndicat des agents AXA, il a également été membre du Comité consultatif du secteur financier et président adjoint d’Agéa jusqu’en 2015. Il est vice- président de l’UNAPL délégué technique et cadre de vie et secrétaire du conseil national de l’U2P, administrateur de l’ACOSS et du GIP MDS (modernisation des données sociales).

 

Jean-Paul DELEVOYE

Jean-Paul DELEVOYE, haut-commissaire à la réforme des retraites, est réputé pour ses talents de négociateur. Médiateur de la République, il a cumulé les postes et mandats politiques, de maire de Bapaume à conseiller général, député puis sénateur du Pas-de-Calais, il a été ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’État et de l’Aménagement sous Jacques Chirac. Homme aux multiples casquettes, après avoir présidé le Conseil économique, social et environnemental, puis avoir occupé le rôle de Médiateur de la République, il est l’un des proches collaborateurs d’Emmanuel Macron, qui l’a chargé de conduire la réforme des retraites.

 

Xavier BERTRAND

Xavier BERTRAND, président du conseil régional des Hauts-de-France est titulaire d’une maîtrise de droit public et d’un DESS d’administration locale. Il débute sa carrière professionnelle en tant qu’agent d’assurances, tout en menant de front une carrière politique. Élu député de l’Aisne en juin 2002, il est nommé secrétaire d’État chargé de l’Assurance maladie – dont il mène la réforme – sous le gouvernement Raffarin III, puis ministre du Travail de 2007 à 2009, et Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé de 2009 à 2012. C’est lui qui a en charge de négocier d’importantes réformes telles que le service minimum en temps de grève dans les transports (2007) ou la réforme du temps de travail (2008).

 

Pierre-Louis BRAS

Pierre-Louis BRAS, inspecteur général des affaires sociales et ancien directeur de la Sécurité sociale, a été nommé président du Conseil d’orientation des retraites (COR) en janvier 2015. Diplômé d’HEC et licencié en droit, il est titulaire d’un diplôme d’études approfondies en économie et est un ancien élève de l’ENA. À la fin des années 1990, il est conseiller, responsable du pôle protection sociale au sein du cabinet de Martine Aubry, alors ministre de l’Emploi et de la Santé, avant d’être nommé directeur-adjoint de cabinet, chargé de la protection sociale, de l’action sociale et de la santé.

 

Bruno CHRETIEN

Bruno CHRETIEN, Président de FACTORIELLES, Président du bureau de l’Institut de la Protection Sociale. Ancien élève du Centre National d’Etudes Supérieures de Sécurité Sociale, l’école de formation des cadres et directeurs de sécurité sociale (Cness devenu aujourd’hui l’EN3S), il entre en 1987 à la caisse de retraite Organic à Lyon dont il deviendra par la suite directeur. Il créée en 1994 Factorielles, société dédiée à la formation et à la conception de logiciels pour les professionnels du conseil et du patrimoine (experts-comptables, notaires, assureurs, conseils en gestion de patrimoine indépendants). Au fil des ans, Factorielles s’est imposée dans le domaine de la protection sociale, sur les questions liées à la retraite et à la prévoyance des dirigeants et de leurs salariés.

 

Laurent PIETRASZEWSKI

Laurent PIETRASZEWSKI, est député du Nord (La République en Marche) et membre de la commission des affaires sociales. Après un 3e cycle universitaire en économie appliquée, il s’est orienté vers le management opérationnel puis les ressources humaines. Depuis 10 ans, il s’est spécialisé dans l’évaluation professionnelle et l’accompagnement de cadres et de dirigeants. Il a rejoint le mouvement En Marche! en avril 2016.

 

Bernard VIVIER

Bernard VIVIER, directeur de l’Institut supérieur du Travail est aussi président de la FACO de Paris depuis 2016. Bernard VIVIER est auteur, conférencier, conseiller en entreprise et enseignant spécialiste des questions sociales et syndicales. Il est membre de plusieurs associations, dont le Comité d’histoire des administrations chargées du travail de l’emploi et de la formation professionnelle, le conseil pédagogique de Sciences Po Journalisme, l’Académie d’éducation sociale, etc. Il est membre du Conseil économique social et environnemental.

 

Emmanuel LECHYPRE

Emmanuel LECHYPRE, titulaire d’une licence de sciences économiques et d’une maîtrise d’économétrie obtenues à l’université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, est journaliste et économiste. Il débute sa carrière en tant qu’économiste stagiaire à la Direction des Études économiques de Saint-Gobain, avant d’entrer à L’Expansion, où il exercera en tant que conjoncturiste, rédacteur en chef, et responsable du Centre de prévision jusqu’en 2012. Parallèlement, il est chroniqueur radio sur France Culture et France Musique et éditorialiste sur i-Télé. En 2012, il rejoint BFM TV et BFM Business en tant qu’éditorialiste et intervient sur France Inter dans l’émission « On n’arrête pas l’éco ». Emmanuel Lechypre est également auteur de trois ouvrages : « Golden boss », « 150 idées reçues sur l’économie » et « La présidentielle en 25 débats ».

 

Jean-François AMADIEU

Jean-François AMADIEU, est un sociologue spécialiste des relations sociales au travail ainsi que des déterminants physiques de la sélection sociale. Il est professeur à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne et dirige l'Observatoire des discriminations. Il est membre du conseil scientifique de la fonction recherche du ministère du Travail (depuis 2009); Consultant d'entreprise en gestion des ressources humaines et relations sociales, expertises auprès de la Commission européenne, de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et de l'Organisation internationale du travail (OIT). Il est l’auteur de nombreux ouvrages et publications.

 

Nicolas BOUZOU

Nicolas BOUZOU, économiste et essayiste français, directeur du cabinet de conseil Asterès et co-fondateur du Cercle de Belém, directeur d’études au sein du MBA Law & Management de l’Université de Paris II Assas. Il écrit régulièrement dans la presse française (Le Figaro, Les Échos, L’Express, L’Opinion) et dans la presse étrangère (Financial Times, Le Temps). Il a siégé au Conseil d’Analyse de la Société auprès du Premier Ministre (2010-2012). Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages dont le très remarqué Le travail est l’avenir de l’homme et le dernier, publié en septembre 2018 également par Les Éditions de l’Observatoire : La comédie (in)humaine co-écrit avec Julia de Funès..

 

Bénédicte BURY

Bénédicte BURY, est avocate, Vice-présidente de l’ACE, Vice-présidente de femmes AAA+, ancien membre du Conseil National des Barreaux, expert Essec-Cede. Depuis 25 ans, Bénédicte Bury a développé une expertise à travers des liens interprofessionnels avec des avocats spécialisés, des universitaires, des consultants en management, RH, design thinking et RSE...

 

Michel CHASSANG

Michel CHASSANG est médecin généraliste, ancien président de la CSMF, ancien président à l’UNAPL, président de groupe des professions libérales CESE. Engagé depuis une trentaine d’années dans la vie syndicale, il défend ardemment l’exercice libéral et la liberté d’entreprendre. Membre du Conseil économique, social et environnemental au titre des professions libérales, il est vice-président de la section des Affaires sociales et de la santé, membre de la section du travail et de l’emploi. Président de la CSMF de 2002 à 2014, il contribue à la réforme de l’Assurance maladie et est l’auteur de nombreux articles sur la santé pour la presse généraliste et médicale.

 

Régis CHAUMONT

Son cabinet est établi à Manosque, dans les Alpes de Haute-Provence. Depuis 2015, il est le Président de l'Union nationale des syndicats français d'architectes (Unsfa), 1ère représentation professionnelle des architectes. Régis Chaumont est, par ailleurs, expert auprès de la cour d'appel d'Aix-en-Provence depuis 1987. À ce titre, il a réalisé de très nombreuses et diverses expertises judiciaires et de procédures de péril auprès du tribunal administratif, et eu notamment à intervenir régulièrement à Marseille depuis la catastrophe de la rue d'Aubagne du 5 novembre 2018.
Ces missions menées en parallèle de son métier d'architecte lui ont permis régulièrement de « constater la gravité des sinistres liés à la construction » (ruine des personnes, destruction des paysages, aberrations environnementales) et motive également son engagement syndical.


Inscription au congrès